Comment protéger le tigre du Bengale ?

Comment protéger le tigre du Bengale ?

Vous le saviez peut-être déjà, le tigre du Bengale est en grand danger ! Comment protéger ce superbe félin à rayure ? Quels sont les activités qui menace la survie de l’espèce ?

Une réalité qui nous dépasse, des actes atroces qui provoquent la disparition des tigres, malgré tout, nous pouvons encore agir pour la préservation de cette espèce menacée.

Découvrez dès maintenant comment sauver les tigres du Bengale 🐅

Tigre Du Bengale :

Vitesse : 58 Km/h
Poids 220 Kg
Longueur : 2,20 m
Queue : 75 cm
Longévité : 17 ans et demi 

Le tigre du Bengale est en danger !

Le magnifique félin à rayure (Panthera Tigris) connu sous l’appellation du Roi des forêts 🌳 . Le tigre du Bengale vit la majorité du temps dans les montagnes, et marécages d'Asie, mais il perd jours après jours, une partie de son royaume. Malheureusement les activités de l’Homme mets le tigre du Bengale en grand danger.

Le tigre du Bengale

Pourtant ce grand fauve de couleur orange et noire, possède une qualité que tous les félins ne connaissent pas, une capacité d’adaptation dans différents milieux naturels. Le tigre est capable de marcher sur plusieurs kilomètres, pour trouver une zone de vie confortable où il peut chasser, se reproduire et élever ses petits, tout cela en s’adaptant au nouveau climat de son habitat naturel, marrai, montagnes, forêt, neige et bien d’autre encore.

Tigre dans la forêt

Malgré la puissance de ce félin, il est victime de la déforestation, voyant son territoire se réduire, il migre vers d’autres zones où il rencontre à nouveau des problèmes, comme le plus souvent, un conflit avec les habitants (villageois) de son nouveau territoire, car sa présence provoque la peur 😨 et l’inquiétude pour les éleveurs d’animaux domestiques comme les vaches, chèvres, porcs...

Il est également victime du braconnage, les os du tigre sont vendus sur le marché noir ainsi que son pelage tigré. La chasse aux tigres 🐅 (les personnes qui tuent les animaux par plaisir) prend de plus en plus d’ampleur, causant la mort de millier d’entre eux dans l’année.

Le superbe et majestueux fauve est aussi victime de consanguinité, un phénomène qu’on retrouve souvent dans les parcs zoologiques, élevages ou reproduction animal à but lucratif.

Cependant, tous ces éléments n’aident pas à la préservation de l’espèce car ces activités ne feront qu’accentuer la disparition de ce superbe prédateur.

Tigre allongé dans l’herbe

Le tigre royal du Bengale, est le deuxième plus grand félin parmi les sous espèces de tigres, juste après le tigre de Sibérie. Il vit dans le Nord de l’Inde, Népal et la Birmanie, mais la population du tigre du Bengale, connaît une forte concentration dans le parc national du Bengale, ou l’espèce est protégée et surveillée.

Les Réserves naturelles pour la protection des tigres.

Pour continuer à protéger cet animal en voie de disparition, la création des parcs nationaux est indispensable, car la population du tigre du Bengale a réellement chuté, en passant de 50 000 individus en 1900 à 2226 individus en 2014.

Tigre de Sibérie

Les parcs nationaux sont beaucoup plus surveillés, par les gardes forestières, par les associations de protection ainsi que le gouvernement du pays dans lequel se trouve la réserve naturelle. Malgré tout certains tigres sont toujours victimes de braconnage, mais grâce à ces parcs naturels, leurs protections sont multipliées par 5, un avantage à ne pas négliger, que peuvent procurer les réserves naturelles.

Tigre dans la nature

Pour continuer à créer ces habitats pour les tigres, les aident financiers sont très importantes.

Les Donations : Une aide cruciale pour préserver les félidés.

Pour financier les parcs, les réserves, les associations de protection des tigres, la réintroduction de l’espères en milieu naturel, les donations sont les ressources les plus importantes qui aident énormément à la préservation de l'espèce.

Tigre dans une réserve naturelle

Don pour la réintroduction des tigres.

Les donations pour la réintroduction du tigre permettent aux associations, de gagner les procédures, en retirant ces grands carnivores aux propriétaires qui maltraitent les tigres et l’aient détiennent illégalement.

Par la suite elles servent également, à soigner et nourrirent ces fauves avant de l’aient relâcher dans la nature. Chaque tigre est introduit dans une zone bien spécifique, où il aura un vaste territoire pour chasser, sans rencontrer immédiatement un autre de ses congénères, car ne l’oublions pas ce grand chat sauvage reste avant tout un animal solitaire et tout naturellement au moment voulut, il ira à la recherche d’un/une partenaire pour l’accouplement.

Deux tigres qui se battent

La réintroduction d’un seul tigre est une opération très coûteuse et très difficile à organiser, surtout pour qu’elle soit entièrement réussie. Malgré tout, un tigre remis en liberté est considéré comme une grande victoire aux yeux des autorités et des associations, car cela est égale à un tigre de sauvé et une chance 🍀  de plus pour la préservation de l’espèce !

 

Don pour la construction des réserves naturelles.

Comme nous l’avons vu le tigre du Bengale est un animal qui vit la plus grande majorité seule, lors de la procédure de réintroduction du tigre, les scientifiques et soigneurs doivent s’assurer qu’il n'en piètera pas sur le territoire d’un autre tigre 🐅 et pour que cela se fasse, les réserves naturelles dans laquelle les tigres sont réintégrés doivent s’étendre sur plusieurs Km2.

 Réserve naturelle

Pour se faire le gouvernement doit obtenir une aide financière venant des dons de charité et des personnes qui veulent participer à la préservation des tigres. Cette aide se rajoutera au budget qu’ils ont pu débloquer de leur côté, pour agrandir, améliorer la surveillance, et en crée de nouveaux parcs ou réserves naturelles.

Interdire la vente des tigres pour l’aient protéger.

De nos jours obtenir un tigre à la vente est devenu malheureusement trop facile. Certains propriétaires et organismes vendent ces félins pour quelques milliers d’euros ou de dollars 💵

La vente en élevage.

Beaucoup d’élevage de tigre du Bengale ou de Sibérie (les deux espèces les plus convoitées) légal ou illégale on vu le jour dans plusieurs pays différents. Prenons l’exemple des États-Unis 🇺🇸  le nombre de tigres en captivité, n’a pas pu être réellement recensé par les autorités, les derniers chiffres annoncés entre 5000 et 10000 tigres vivent en captivités mais cela n’est qu’une vague estimation.

Tigre dans un enclos

Dans ce pays, plusieurs États n’ont aucune lois, qui encadrer la possession de ces grands félins, vous pouvez obtenir l’un de ces félidés sans difficulté et sans être poursuivie pénalement.

Tigre victime de consanguinité

Certains élevages en profitent pour faire reproduire les tigres en masse destinés à la vente, causant des problèmes de consanguinité important, qui entraîne par la suite des soucis de santé génétiques à ces animaux sauvages, ce qui n’aident pas à leurs préservations en diminuant l’espérance de vie de cette sous-espèce. Le tigre blanc est également en danger d'extinction, car il est le plus touché dans ce phénomène de consanguinité. 

La vente par des particuliers.

Chez les particuliers nous voyons le plus souvent la vente d’animaux domestiques comme les chiens, chats, oiseaux, rongeurs mais certains d’entre eux font également la vente des grands félins. Tout comme les élevages, ils vendent les petits d’une tigresse entre 2500 et 4000 euros 💶.

Cela devient tentant d’avoir un tigre à la maison dans son jardin, mais la réalité n’est pas la même une fois le fauve à rayure chez eux, car financièrement il est difficile de suivre le rythme alimentaire de ce grand mammifère carnivore, les soins et l’espace de vie qu’il a réellement besoin. Un animal en cage n’est tout simplement pas heureux malgré ce que vous laisse croire les parcs zoologiques.

Tigre dans un enclos

À notre échelle cela reviendrait à dire un homme qui fait de la prison à perpétuité dans quelques mètres carrés est très heureux d’être dans cette situation.

Pour mieux protéger les tigres du Bengale ou autre, une lois qui encadre l’interdiction à la vente doit être mise en place. Chose qui n’est pas facile pour les autorités car une réglementation à ce niveau demande beaucoup d’effort et d’argent, la création d’un service spécialisé pour s’occuper de ce phénomène serait alors indispensable. Dans cette solution, les tigres 🐅  pourront être mieux protégés face à la consanguinité, la malnutrition, et ne plus passer une vie dans un enclos.

Tigre dans un zoo

La vente entre professionnels.

Bien qu’énormément de professionnels ne seront pas du même avis, la réalité des conséquences négatives qu’ils provoquent chez ces animaux pause un réel problème pour la préservation du tigre. Plusieurs parcs zoologiques, disent aimer les animaux qu’ils possèdent, et qu’ils en prennent le plus grand soin, une drôle façon d’aimer quand nous voyons ces fauves enfermé, en plus de leur rapporter beaucoup d’argent.

Tigre en cage

La naissance d’un bébé tigre dans un zoo, devient l’attraction du parc et ils n’hésitent pas à le mettre en avant pour obtenir plus visiteurs, donc plus de bénéfice financier. Bien sûr certains de ces félins ne peuvent en aucun cas retrouver la faune sauvage, car ils seront incapables de se nourrirent seul, mais pour l’aient protéger et qu’ils aient une vie bien meilleure, ils existent d’autres façons de faire, que d’exploiter la beauté de cet animal pour s’enrichir.

Malgré tout ils vendent les tigres entre eux pour apporter de la nouveauté à leur parc, en plus d’avoir l’occasion de faire accoupler deux spécimens, qui par la suite auront des petits. Dans certains pays, un tigre ne coût vraiment pas cher, et plusieurs particuliers l'ont bien compris, ils achètent un tigre, en pensant qu'il s'agit juste d'un gros chat sauvage, mais la réalité finit toujours par rattraper ces personnes, qui sont parfois inconscientes !

Tigresse avec ses petits

Comme un cercle vicieux, les tigreaux seront à leur tour en enclos ou vendu à d’autres établissements et connaîtront le même sort que leur parent. Un secret bien gardé qui rapporte énormément à leurs propriétaires et les autres organismes qui ont participé.

Pour l’aient protéger, tous bébés tigres doivent être pris en charge à la naissance pour intégrer un programme de réintégration en milieu naturel. La participation des zoos pour la préservation de l’espèce pourra avoir un impact positif sur ces mammifères menacés d’extinction.

Interdiction de posséder un animal exotique à but commercial.

Ce qui aiderait et protégerait également les tigres face aux activités humaines engendrant les maladies et la modification génétique de cet animal c’est l’interdiction d’être en possession d’un animal exotique à but commercial. 

Parc zoologique.

Comme nous l’avons vu précédemment, les tigres sont exploités pour attirer plus de visiteurs à un zoo, donc être en sa possession est avant tout un but commercial car cela est une façon de vendre plus facilement et à grand nombre leurs tickets 🎫 d’entrée.

Deux Tigres en cage

Une interdiction devrait être mise en place, la seule condition pour être en possession d’un tigre, et que l’établissement s’engage réellement à faire prendre conscience aux visiteurs que ces magnifiques prédateurs sont en voie disparition et qu’il participe à sa préservation en versant leur bénéfice aux associations et au programme de réintroduction.

Les cirques.

Bien que cela reste du divertissement aux yeux des spectateurs, les criques 🎪  sont les pires en terme d’exploitation et de souffrance animal. Un lion 🦁, un éléphant 🐘 , un singe🐒  ou autres sont des animaux sauvages qui ne sont pas fait pour être dressés ou domestiqués. Il y a d’autres façons de divertir un public sans passer par le billet des animaux.

Tigre dans les cages d’un cirque

Plusieurs pays l’ont déjà compris, l’interdiction d’être en possession d’animaux exotiques à but commercial a été instauré, une bonne chose pour les tigres du Bengale qui était l’attraction phare des cirques à une certaines époques très récentes. Voilà encore une façon de protéger le Roi des forêts 🌳  au pelage orange et noir !

Découvrez : la souffrance des tigres dans les cirques ! 

Interdiction d’être en possession d’un félidé à but personnel : Domestique | Élevage

Quand nous voyons les dégâts qui procure un élevage de tigre sur l’animal en lui-même, plusieurs spécialistes des félidés ne comprennent pas pourquoi cela n’a pas encore été interdit 🚫 

Certains reportages ont pu prouver à quel point ces fauves sont maltraités, et exploités à mauvais escient. Comme le plus récent d’entre eux diffusé sur une célèbre plateforme de streaming, Joe l’exotique !

 

Par la suite, trouvez-vous çà normale que votre voisin du coin possède un tigre dans son jardin ? Tout en sachant que le fauve tigré ne peut être heureux dans ces conditions, cela pourrait avoir de grave conséquences si l’un d’entre eux peut s’échapper de son enclos. Un phénomène qui c’est déjà produit dans l’Ohio, les autorités ont dû abattre 50 animaux sauvages en pleine ville. Un triste sort pour ces lions, tigres, ours qui n’ont rien demandés de tout cela !

Lutter contre la déforestation, pour protéger les tigres.

La déforestation cause la perte de la faune sauvage, beaucoup d’animaux subissent la destruction de leur habitat sans pourvoir rien faire. Les grandes industries n’hésitent pas à couper plusieurs hectares de forêt 🌳  pour alimenter les structures qui en n’ont besoins.

Déforestation

Les tigres du Bengale voyant leur habitat naturel détruit, migrent vers d’autre territoire, qui par la suite et la raison de leur mort. Pour créer une protection autour de ces félins, la déforestation doit être stoppée, certaines forêts doivent être sous surveillance, et protéger par le gouvernement.

La vie de la fauve sauvage en dépend, mais pour ce faire le message de prévention doit être entendu, par la population pour que les organismes de protection des animaux obtiennent plus de soutiens à la cause et par le gouvernement en lui-même !

Conclusion.

La conclusion n’est pas un point final au problème car beaucoup d’autres moyens pourraient être mis en place pour protéger les tigres Royal du Bengale.

Tigre sur son territoire

En tant que simple citoyen qui aime réellement le plus grand fauve du monde 🌍 vous pouvez commencer à participer à ce dur combat pour la protection des tigres 🐅  de plusieurs façons différentes, en partageant un maximum cet article de blog pour que le message soit entendu par le plus grand nombre, en faisant des Dons aux associations concernées, ou en achetant un article comme un tableau, un t-shirt, une peluche et bien d’autres choses à l’effigie du tigre, sur les sites qui reversent une grande partie des bénéfices aux organismes de protection !

Soyez conscient que le tigre du Bengale est en voie de disparition est que si nous n'agissons pas maintenant, nous verrons bientôt l’espèce s’éteindre !

Participe au Don de 2€ pour aider les tigres (ce n'est même pas le prix d'un ticket de métro) 😞

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés