La réintroduction du tigre

La réintroduction du tigre

Pour sauver ce magnifique félin de l'extinction 🆘 une solution s'offre à nous, remettre les tigres en liberté à l'état sauvage. Mais la réintroduction du tigre dans la nature est-il possible ? Nous allons voir la difficulté qui s'oppose aux associations pour la réintégration du tigre dans son habitat naturel.

Nous partageons toutes notre expérience et savoir sur la vie des tigres, car nous avons un amour particulier envers ce majestueux félin à la robe rayée.

Découvrons ensemble la réintroduction du tigre 👇

Le tigre en captivité.

Le tigre en cage

De nos jours, le monde 🌏  compte moins de 4000 tigres à l'état sauvage, la population mondiale du félin a grandement chuté en très peu de temps, le plaçant sur la liste des animaux en danger d'extinction. Une situation très difficile causé par l'Homme, qui remet en question l'avenir de ces grands fauves à rayure. 🐅 

Le monde tourne à l'envers, alors que la population du tigre est en danger de disparition et que l'espèce combat pour sa survie à l'état sauvage, en captivité, qu'ils soient dans les parcs zoologiques, cirques, en élevages, ou encore chez les particuliers, le nombre de tigres augment de plus en plus vite, à tel point, que simplement aux États-Unis 🇺🇸  le pays comptabilise pas moins de 10 000 tigres en captivités.

Tigres en captivités

Un chiffre que les autorités ont pu répertorier du mieux qu'ils pouvaient sachant que la réalité est bien différente, car certains experts des félidés, estimes que le nombre de tigres en captivité serait bien plus grand. Une estimation logique est fondée, car les autorités eux même, admettent qu'il est impossible de savoir ou de contrôler réellement, les personnes, qui sont en possession d'un ou plusieurs tigres chez eux.

Tigre chez des particuliers

Les parcs zoologiques étant avant tout, des structures professionnelles, il est plus facile d'avoir un chiffre exact, sachant qu'ils sont aussi dans l'obligation de faire la déclaration de leur activité, sous peine d'avoir des problèmes judiciaires, mais en ce qui concerne les particuliers et certains élevages, la situation est beaucoup plus complexe, et présente des difficultés que les autorités concernées ne peuvent pas faire face. Cela est peut-être dû à un manque budgétaire, de personnelle ou encore l'absence de soutien venant du gouvernement, mais ces grands carnivores sauvages ne doivent plus vivre derrière des cages ou dans des enclos.

Tigre dans une cage

Une triste vie qu'offre certaines personnes, qui prétendent aimer ces animaux sauvages, une drôle façon de prouver votre amour. Prenons un exemple simple à comprendre, si le gouvernement vous aime tellement fort et par amour pour vous, décide de vous enferme à perpétuité, autrement dit à vie, dans une prison, je pense que ces personnes refuseront d'être aimer de la sorte. Il faut arrêter de croire à tout ce qu'ils disent 🤥, sachez que financièrement la vie de ces animaux en cages rapportent énormément d'argent et que jouer sur l'urgence🚨, la bonne action et le besoin d'aide, n'est autre que du marketing. C'est un univers rempli de secret et qui sont bien gardé et partagé entre eux.

Tigre dans un zoo

Bien sûr que certains tigres (comme diront leurs propriétaires, car c'est l’excuse facile) ne peuvent pas être remis en liberté à l'état sauvage, car ils ne sont plus capable de chasser et de survivre dans leur véritable habitat naturel, et c'est vrai, mais en ce qui concerne, les petits qui viennent de naître, pourquoi ne pas l'aient donner (pas vendre) à un programme de réintroduction pour les tigres ? Ou aux associations qui propose une vie meilleur aux tigres nés en captivités, comme les réserves naturelles. Non, la vente des tigres ou la possession d'un bébé tigre rapporte beaucoup trop d'argent 💵, comme nous pouvons le voir, avec Joe l'exotique (éleveur de tigre aux États-Unis) qui ne s'est pas caché à ce niveau-là

Programme de réintroduction.

La priorité des programme d'élevage du tigre, c'est de réintroduire les espèces disparues dans leur milieu naturel.

Tigre dans la nature

Pour sauvegarder cette sous-espèce de félin, dans notre écosystème la réintroduction du tigre 🐅  dans la faune sauvage est primordiale voir indispensable. Sans cela la population du tigre sauvage court à sa perte, alors des organismes qui luttent pour la préservation des espèces menacées d'extinctions, on mit en place, un programme de réintroduction pour l'avenir des tigres.

Tigre de Sumatra

Un programme d'élevage très coûteux, réglementé, et extrêmement difficile à mettre en place. Cette difficulté est présente, dans les différentes étapes du programme, qui se décompose en plusieurs partie. 

  1. La sélection minutieuse du tigre, qui doit intégrer le programme.
  2. L'acquisition des compétences pour la vie à l'état sauvage (chasse, reproduction, survie).
  3. La zone de vie où sera libéré le grand fauve.
  4. L'adaptation du félin sur son nouveau territoire.
  5. La protection et le suivi après sa libération.

    La réintroduction est quelque chose de faisable, plusieurs organismes l'ont démontrés avec un certains nombres d'espèces, notamment les primates, oiseaux, ongulés, mais pour ce qui est des carnivores, cela reste plus complexe, le lynx à bien était réintroduit en France 🇫🇷  sans aucun problème.

    Le lynx en France

    Cependant, pour les grands félins c'est beaucoup plus difficile. Réintroduire le tigre dans la nature n'est pas impossible, mais cela demande une grande préparation, car le milieu qui accueillera ce superbe prédateur, doit pouvoir le supporter. Pour que cela se fasse, il faut savoir combien de poire il mange à l'année, combien de fois il chasse, son taux de réussite à la chasse, pour pouvoir se nourrir, les kilomètres qu'il a besoin pour son territoire, et quels sont les congénères qu'il va fréquenter, mâles ou femelles dans son nouvel habitat.

    Deux tigres mâle et femelle

    Comme nous l'avons vu, réintroduire un tigre 🐅 qui a grandi en captivité est impossible et beaucoup trop dangereux, l'animal habitué à l'Homme n'aura pas peur de s'approcher à proximité des villages, et pourrait tuer un humain ou du bétail, il se fera d'aussitôt traqué pour être à son tour tuer, ce qui n'est pas le but rechercher.

    Tigre dans un grand enclos

    Il faut procéder autrement, prendre un tigre issu de la captivité, l'installer dans un enclos très grand où il réapprendra à chasser des petites proies au début, comme le lapin, et au fil du temps, lui proposer des proies plus grandes jusqu'a qu'il atteigne une bonne technique de chasse, qui lui permettra de tuer un cerf 🦌 ou un sanglier 🐗.

    Bien entendu, dans cette opération, il ne sera jamais en contact avec l'Homme. Par la suite, il faudra mettre un autre tigre du sexe opposé, qui lui aussi a suivi le même programme, ainsi ils pourront chasser ensemble et se reproduire. La réussite du programme se jouera à ce moment-là, les parents apprendront aux petits, les techniques de chasse pour survivre à l'état sauvage, comme ils le feront en temps normal dans leur milieu naturel.

    Tigresse et son petit

    Une fois que les petits auront grandis et pourront chasser d'eux même, alors ils seront réintroduits dans la nature. Une méthode à succès, qui malheureusement demande énormément de temps !

     

    La libération du tigre.

    L'objectif principal dans cette opération est de rétablir la biodiversité, en relâchant le tigre dans une zone où l'espèce ne vit plus, cela permettra par la suite de relancer sa population, et d'augmenter sur le long terme, l'espérance de vie de la sous-espèce en milieu naturel.

    Tigre de Sibérie

    Cependant, la libération du tigre est une épreuve cruciale, elle est méthodiquement calculée pour que le fauve, qui est remis à l'état sauvage, pour exemple, un tigre mâle, ne se retrouve pas sur le territoire d'un autre de ses congénères du même sexe, car ces grands fauves, sont avant out des animaux territoriaux, un affrontement pourrait compromettre le succès de la réintroduction de l'animal. C'est bien après que ce comportement naturel, du cycle de vie du tigre, reprendra le dessus, une fois l'étape de l'adaptation terminée.✅

    Pour autant, ce n'est pas le seul élément à prendre en compte, les femelles ou mâles doivent également être relâchés, dans une zone qui possède a son actif aucun historique de braconnage, loin des villages, et sans aucune activité humaine.

    Tigre et tigresse

    Le tigre doit pouvoir être en toute tranquillité, pour se reproduire, chasser, et élever ses petits, sans rencontrer un quelconque problème venant de l'Homme, sachant que ce félin se déplace en temps normal, sur de très longues distances, il est important que sa libération se fasse dans une zone de vie très vaste, ce qui diminuera grandement une rencontre avec des personnes malintentionnées et augmentera ensuite la population du tigre 🐅 dans le secteur où il a était introduit.

    L'adaptation du fauve.

    L'une des phases les plus importantes après la libération du tigre dans son habitat naturel, est l'adaptation du fauve dans son nouvel environnement. Il devra mettre en pratique tout ce qu'il a appris lors du programme de réintégration, marquer son territoire, trouver des proies, mais surtout savoir l'aient chasser.

    Tigre du Bengale

    Malgré qu'il soit né avec l'instinct du prédateur, l'art de la chasse reste une épreuve difficile qu'il devra perfectionner et maîtriser, jours après jours, pour subvenir à ses propres besoins, et assurer sa survie dans la fauve sauvage.

    Tigre ne liberté

    C'est uniquement après plusieurs mois à l'état sauvage, que nous pouvons déterminer si oui ou non, le tigre a su, appliquer ses connaissances. Bien sûr, tous ses déplacements sont suivis, grâce à la balise GPS installée autour du cou. Des appareils photographiques 📷 sont placés préalablement, dans la réserve naturelle, qui permettent aux scientifiques et aux membres du programme, d'obtenir des clichés photographiques, qui se déclenchent, grâce à un système de détecteur de mouvement. Ainsi, lorsque le félin passera devant l'objectif, des photos en couleurs et en infrarouges si c'est la nuit, pourront être recueillie et analysé par ces professionnels.

    Photo d’un tigre dans la nature

    Certains spécialistes des fauves, partiront également en excursion sur le territoire du tigre, pour retrouver les carcasses des proies tuer par le fauve, pour examiner ce qu'il chasse cerf, sanglier, bovidé et à quel fréquence. Un point essentiel, car une fréquence de chasse élever, prouve la bonne santé de l'animal et une adaptation réussite.     

    La protection du félin.

    Pour sa protection, le tigre 🐅 devra être suivi et surveillé. Des points essentiels seront observés pendant toute la vie du félin rayé à l'état sauvage, son alimentation, sa reproduction, ses progénitures et sa santé, ce qui déterminera si l'objectif final, de ce long programme est couronné de succès.

    Tigre dans les arbres

    Malheureusement, toutes ces années d'apprentissage, d'études, d'éducation, de réintégration, de suivi, de protection, peut littéralement s'écrouler en une fraction de seconde, à cause du braconnage et du comportement des Hommes qui pensent qu'à l'argent 💵  et surtout pas aux bien-être des animaux sauvages.

    Tigre tuer par les braconniers

    Une situation qui c'est déjà produite plus d'une fois, brisant à néant les efforts et espoirs, des autres personnes, qui souhaitent le meilleur à ces pauvres tigres menacés d'extinctions. 🆘 

    En résumé.

    Pour aider ces organismes de réintroduction et de protection des animaux, les DONS sont indispensables.

    Cependant, vous pouvez également participer à cette lutte, sans dépenser le moindre sous, comme vous l'avez constaté nous sommes dans l'ère du digital, notamment avec les réseaux sociaux, alors partager cet article au maximum, pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes, qui porte un réel amour pour ces animaux sauvages.

    Ainsi, ce petit geste tout simple, peut avoir des conséquences positives👍  pour la protection des tigres !


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés