Les dernières tigres sauvages de Thaïlande

Les dernières tigres sauvages de Thaïlande

Voir un tigre sauvage en Thaïlande doit être un moment exceptionnel. Bien sûr quand on parle "de voir un tigre sauvage" ce n'est surement pas en cage ou enfermé dans un enclos. Malgré qu'ils peuvent être le plus grand possible, aucune de ces deux option, pourra surpasser les immenses forêts Thaïlandaise. Contrairement à ces deux points évoqués plutôt, ce qui rend ce moment vraiment unique et magique, c'est justement d'avoir la chance d'apercevoir cet animal très dangereux mais en même temps magnifique, en liberté dans son habitat naturel !

Tigre en cage dans un zoo

Nous sommes partie à la rencontre des derniers tigres sauvages de Thaïlande, avec l'équipe œil de tigre noirafin d'observer et admirer la beauté de ce félin au pelage rayé à l'état sauvage. Vous devez maintenant comprendre quelque chose essentiel pour l'avenir de cette espèce, le tigre d'Indochine 🐅 mais également les autres sous-espèces de tigres dans le monde, sont en grand danger d'extinction. Sans aide humanitaire, le tigre s'approche fortement de son extinction totale !

Le tigre d'Indochine

Parmi les sous-espèces de tigres, celui qui est connu sous le nom scientifique de "Panthera tigris corbetti" vit principalement dans les forêts de Thaïlande. Le tigre d’Indochine est également présent au Laos, au Cambodge, en Birmanie, au Vietnam et dans l'une des plus grosses puissances mondiales la Chine 🇨🇳

Tigre d’Indochine 

Autrefois ce très grand prédateur à rayure, parcourait une grande partie de l'Asie du Sud-Est, libre et en sécurité. Malheureusement sa courses fut interrompue de façon atroces, le braconnage ! En effet pour sa superbe peau, ainsi que ses os, les tigres sauvages d'Indochine ont longtemps étaient tués et vendus au marché noir. Une situation qui a eu un réel impact sur le nombre de tigres vivants en libertés, car la population du fauve tigré à grandement chuté, depuis l'arrivée des braconniers !

Le nombre de tigres en Thaïlande

Dans parc national de Huai Kha Khaeng, plusieurs gardes forestiers se relaient nuits et jours pour offrir une sécurité maximum et lutter contre les braconniers qui veulent chasser les quelques félins qui vivent en libertés dans la réserve naturelle. Le nombre de tigres en Thaïlande ayant fortement diminuer à cause de ces pratiques illégales, la population du fauve rayé sur le territoire Thaïlandais est estimée à nombre de 160 tigres indochinois vivant encore à l'état sauvage. Cette situation critique et très sensible poussent les grades forestiers dans une guerre sans merci, pour protéger et veiller sur les derniers tigres sauvages de Thaïlande.

Tigre indochinois

Le parc national connu également sous l'appellation du "sanctuaire de faune" se trouve dans le complexe forestier occidental de la Thaïlande. La difficulté pour ces protecteurs de félin, est d'assurer la protection de l'immense parc de plusieurs hectares, grâce à des patrouilles, matériels de surveillances, arrestation du réseau de braconnier, localisation des tigres en permanence et bien d'autre taches difficile et très couteux à mettre en place. La donation des associations, des particuliers et des organismes pour la préservation des espèces menacées d'extinction, joue un rôle important dans ce système de protection.

En effet, sachant que le nombre de tigres en Thaïlande s'élèvent à une centaine d'individus et que la réserve de tigre sauvage thaïlandaise, fait partie des derniers refuges pour les grands félins du pays, une aide financière et humaine est indispensables pour lutter contre la disparition de ces animaux sauvages.

La Thaïlande protège les tigres

Comme nous l'avons vu précédemment, le braconnage est la première cause qui provoque la disparition des tigres dans le pays, suivi de la déforestation industrielle et des maladies.

Tigre vs homme

Malgré l'engagement et les programmes de protection que le gouvernement Thaïlandais a mis en place pour protéger les tigres, un grand nombre de ces félins se font encore tuer. Récemment plus d'une dizaine de tigres ont été retrouvés morts par empoisonnement, dû à des pesticides très puissants qui a été mis volontairement dans des carcasses de cerfs destiné aux tigres. Une technique pratiquée par les braconniers qui ne souhaitent pas se faire repérer par un bruit de coup de feu.

Cette méthode demande du savoir faire, car les braconniers arrivent à suivre les traces laissées par le tigre, qui c'est éloigné plus loin pour mourir une fois le poisson ingurgité.

Cependant, même avec les efforts quotidiens des gardes locaux et des mesures de protection renforcées dans le complexe forestier, le braconnage reste une menace omniprésente, dans le pays. Malgré que la Thaïlande protège les tigres d'Indochine du mieux qu'il soit, la population mondiale du félin reste tout de même menacée d'extinction !

Chute de la population mondiale du tigre

Les tigres indochinois ne sont pas les seuls qui risquent sérieusement de disparaître. Le monde possède 4000 tigres sauvages vivants en liberté dans leur habitat naturel, réparti dans les différents pays comme la Russie, Népal, Chine, Cambodge et d'autre zone d'Asie. La population de tigres de Bengale en Inde, est relativement la plus robuste avec environ 2200 tigres à l'état sauvage et malgré tout, pas moins 429 tigres ont été tués par des braconniers entre 2008 et 2018, causant une importante chute de la population mondiale du tigre sur la planète.

Tigre sauvage

Au XIXe siècle, une grande partie de l’Asie abritait jusqu'à 100 000 tigres sauvages, dans les différentes forêts 🌳 et montagnes 🏔, mais de nos jours la réalité fait froid dans le dos ! Il reste seulement 4% de cette population sauvage, qui ont survécu au braconnage, à la captivité, la déforestation.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés